#documentation

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 8

Le 03/10/2021

 

Approche juridique de l'obligation vaccinale concernant la Covid 19. 

-> Proposé par : Alain Jaunault

-> Thème d'action : #passe sanitaire

-> Titre du document  : SUR LA LICÉITÉ D’UNE OBLIGATION VACCINALE ANTI-COVID

-> Auteur(s) : Philippe Ségur, Agrégé de droit,  professeur de droit public à l'université de Perpignan.

-> Identification du support source. Revue des droits et libertés fondamentaux

-> Chapeau de présentation. 

Est-il juridiquement possible de rendre la vaccination anti-covid obligatoire ? En considérant les autorisations de mise sur le marché délivrées pour les vaccins et le droit positif applicable, la réponse paraît négative. En effet, la question de l’obligation vaccinale, bien que souvent évoquée, l’est rarement sous l’angle qui devrait être le sien : celui de l’expérimentation médicale à propos de laquelle les règles du droit de l’Union européenne comme celles du droit français sont clairement établies.

-> Lien ou document téléchargeable. Document à lire  ICI

Documentation : actions contre les politiques liberticides 1

Le 03/10/2021

Lutter contre l'anti intellectualisme et la mise au pas de la recherche en sciences sociales

-> Proposé par : Alain Jaunault

-> Thème d'action : # lois et politiques liberticides...

-> Titre du document : Festival Médiapart 2021. Conférence,  L'anti intellectualisme en campagne.

-> Auteur(s) : Edwy Plenel, Caroline Ibos, Maitre de conférence en sciences politiques à l'université Rennes 2  et Eric Fassin, professeur de sociologie à Paris VIII.

-> Identification du support source. Site club Médiapart en accès libre. 

-> Chapeau de présentation.

Edwy Plenel présente et anime la conférence autour du livre "La savante et le politique" (gratuit et en accès libre sur Médiapart). 

Quelques enseignements / points clés tirés des interventions et du débat :

La responsabilité du journaliste, du chercheur, de l’enseignant face à l’anti intellectualisme politique : pas simplement refuser et réfuter le mensonge (les fake news ; travailler à ne pas dire n’importe quoi. Faire que les mots aient un sens. Rechercher et apporter des « vérités de faits ».

Lutter contre L’anti intellectualisme qui postule qu’expliquer c’est déjà justifier. 

Refuser que l’état s’arroge le pouvoir fixer le sens des choses !

Le travail intellectuel n’est pas réservé aux intellectuels, il est à la portée de tout.e.citoyen.ne.s. 

Face à l’intimidation qui fragilise les individus et à l’affaiblissement des mouvements sociaux il faut se saisir du droit. C’est le sens du recours au Conseil d’Etat contre la décision de la ministre de l’éducation et des université de lancer une enquête sur la recherche en sciences sociales.

La difficulté du débat avec ceux qui se réclament de l’universalisme ( Caroline Fourest n’est pas Zemour Marianne n’est pas Valeurs Actuelles).

On brandit la laïcité et l’universalisme contre les musulmans mais pas contre la manif pour tous.

La force de la réaction  montre qu’il se passe quelque chose… ça bouge… d’où la panique de ceux qui voient le monde leur échapper. 

Une combinaison entre une logique néolibérale et autoritaire… les idées de l’extrême droite se portent assez bien au pouvoir !

L’objet des sciences sociales et politiques : Voir par où passe la domination : déconstruire dénaturaliser les modes de domination dans leurs contextes historiques et contemporain .

La recherche est menacée par un nationalisme épistémologique.

La recherche en sciences sociales  ne coûte pas cher : juste le salaire des chercheurs - contrats Doctoraux. Mais pas de poste pour celles et ceux qui font des recherches intersectionnelles.

La gauche n’a pas su faire barrière au camp de l’inégalité naturelle. L’inégalité ça bouge tout le temps…

il faut un recul critique sur la république et son engagement à l’égalité

Il y a une vitalité dans la société. Le nouveau monde qui tarde à naître face au vieux monde - identifier et tuer les monstres. Ex « le grand remplacement », Une idéologie qui prépare un crime : la remigration (à l’image dee idéologues et intellectuels antisémites des années 30…

Il y a un monde politique qui n’a pas fait l’effort d’apprendre de la société. Apprendre de la réalité concrète de la société . On a besoin d’un imaginaire qui nous rassemble 

La violence de la réaction est très grande La question des attaques sur les sciences sociales, sur le journalisme, l’enseignement. On ne peut livrer la science (la scientificité) au tribunal médiatique.

La vérité scientifique n’est pas la vérité théologique. Le savoir est ancré dans l’expérience mais est soumis à de règles… ne pas dire n’importe quoi la vérité scientifique est construite, évolutive, concrète évolutive pas relative pas  réduite à des opinions…

L’exemple des combats contre les errements de la politique sanitaire du gouvernement  « Nous  (Mediapart) avons documenté l’impéritie de la politique sanitaire du pouvoir 

Mais tout cela a fini, par manque de traduction politique qui dise ce que serait une politique sanitaire dans un esprit de partage et d’émancipation - à se nécroser dans l’émergence d’un discours ascientifique de refus de la vaccination, jusqu’au surgissement de l’anti sémitisme le plus fruste le plus archaïque…. ».

L’importance pour le la « savant.e» de « savoir situer » : sortir du binarisme entre universalisme et relativisme… Je parle de tel endroit, je sais que je ne suis pas neutre, je prends en compte ma subjectivité… Passer par une critique de son propre ancrage… D’où je parle ! pour aller vers l’autre… 

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 5

Le 28/09/2021

-> Titre du document : 7 entretiens discussion avec des manifestants anti-passe à Montpellier.

-> Proposé par : Alain Jaunault

-> Thème d'action : #passe sanitaire

-> Auteur(s) : journaliste du "Poing", webmagazine citoyen à Montpellier

-> Chapeau de présentation. 

Le Poing a décidé de produire une série de discussions avec certains de ces manifestants anti-pass. De ceux qu’ont entend pas, loin des micros officiels et des tribunes, et des questions trop brèves du micro-trottoir journalistiques aboutissant à de la caricature.

Lors de la manifestation montpelliéraine du samedi 28 août – sur laquelle Le Poing a déjà réalisé un de nos journalistes est allé à la rencontre des personnes qui ne prennent pas la parole, loin des micros officiels et des tribunes. En essayant de se tourner vers des profils variés, et pour des discussions relativement approfondies. Un peu en deçà de l’entretien, un peu au-delà du micro-trottoir. Evidemment le temps nous a été compté, nous n’avons pas pu aborder tous les sujets auxquels on aurait aimé toucher avec tout le monde. Et nous ne prétendons pas avoir eu accès à un panel rigoureusement représentatif des participants à cette manifestation. Nous proposons une série de discussions, publiées d’une manière relativement brute pour ne pas faire violence à tout ce qui se comprend dans les non-dits, les changements de sujets etc…

Avant de vous présenter le premier, petite mise au point méthodologique. On peut se dire que le journalisme a trois objets : les faits, l’expression d’opinions ou l’analyse, et l’être humain.

Le Poing vous a déjà, avec d’autres médias indépendants, proposés des vérifications de faits. Dans le cas des manifs anti pass, souvent sur l’extrême-droite, sur certaines théories sorties de sources non fiables, ou encore sur la nature du leadership du mouvement montpelliérain. Et nous continuerons à le faire. Nous avons, comme d’autres, exprimé notre point de vue de manière raisonnée et documentée, via des éditos ou des analyses. Et nous continuerons à la faire.

Vérifiez toujours vos sources, recoupez les pour voir si vous tombez sur la même chose ailleurs, ne cédez pas aux rumeurs de couloirs, c’est crucial dans une période où les vautours de toutes sortes manipulent les justes colères !

Mais cette fois-ci notre démarche sera différente. Nous nous intéresserons très directement aux gens présents, en silence. Aussi comprenez que si tout n’est pas sourcé, ça ne relève pas de la négligence. Une conviction humaine, contrairement à un fait, ne se source pas : elle se constate, se discute, évolue parfois. Comprenez aussi que l’absence de commentaires ne relève pas d’une volonté de permettre à n’importe quelle thèse de se répandre. Il s’agit plutôt, avec nos maigres moyens, de saisir une époque.

Nous n’entretenons aucune illusions quant au fait que le mouvement anti-pass soit un mouvement entièrement ouvrier ou populaire. On y trouve de tout. Y compris des gens des classes populaires. Et dont certains souhaiteraient une révolution. Aussi nous citerons Rosa Luxembourg, une allemande qui a milité toute sa vie pour un communisme démocratique, radicalement différent de celui qui a pu être mis en œuvre en URSS ou ailleurs :

« Disons-le sans détours, les erreurs commises par un mouvement ouvrier vraiment révolutionnaire sont historiquement infiniment plus fécondes et plus précieuses que l’infaillibilité du meilleur « Comité central ».

Précisons enfin qu’aucune des personnes interrogées n’ a souhaitée ni être prise en photo, ni donner son nom. Preuve certainement que la question du pass est clivante dans tous les cercles sociaux, familles comprises

-> Lien ou document téléchargeable. Pour lire les interview sur le site du Poing c'est ICI

 

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 5

Le 28/09/2021

-> Titre du document : Covid-19 : Crise sanitaire, riposte politique

-> Proposé par : Alain Jaunault

-> Thème d'action : #passe sanitaire, 

-> Auteur(s) :

-> Chapeau de présentation.

 

L’autoritarisme gouvernemental échouera à enrayer la pandémie. En imposant le pass sanitaire, il contraint au lieu de convaincre, ce qui est une politique à courte vue. Pour faire progresser la vaccination dans les classes populaires, il faut au contraire une incitation fondée sur des mesures sociales.

Après une première vague de coronavirus sidérante, on aurait pu espérer une remise en question du système qui a provoqué cette crise  [1]. Il n’en a rien été. Pressés de remettre sur pied l’économie capitaliste, les dirigeantes et dirigeants ont négligé les alertes scientifiques concernant des rebonds épidémiques. Et les perspectives de sortie de crise semblent s’éloigner.

Depuis dix-huit mois, on ne s’est jamais autant intéressé aux sciences médicales, et pourtant fausses affirmations voire théories conspirationnistes polluent les débats jusque dans le mouvement social – en partie du fait d’une communication désastreuse des pouvoirs publics, et de la légèreté avec laquelle les médias ont tendu le micro à des charlatans mégalomanes...

-> Lien ou document téléchargeable. Article à lire et imprimer ICI

-> Identification du support source : LE MENSUEL "ALTERNATIVE LIBERTAIRE", publication de l'Union Communiste Libertaire.

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 4

Le 28/09/2021

-> Titre du document : Réticence à la vaccination et recours aux médecines alternatives et complémentaires

-> Proposé par : Alain Jaunault

-> Thème d'action : #passe sanitaire # vaccination covid 19

-> Auteur(s) : Auteur : Eve Dubé, Chantal Sauvageau et Dominique Gagnon

-> Chapeau de présentation. 

Une étude canadienne des courants médicaux et de leur positions vis à vis de la vaccination.

Chez l’homme, toutes les cultures se sont dotées de systèmes médicaux. Ces sytèmes sont décrits largement comme un ensemble de techniques et de pratiques ayant pour but de guérir les maladies et de maintenir la santé. Ces systèmes ont des caractéristiques communes (notamment les méthodes utilisées dans la normalisation de la santé et le diagnostic des maladies, les rôles et leur définition, ainsi que les carrières offertes aux prestataires de soins). Cependant, chaque systèmes’inscrit dans un contexte historique et sociopolitique particulier (Kleinman, 1997). Jusqu’au XIXe  siècle, la médecine nord-américaine se caractérisait par l’offre de plusieurs options en matière de soins de santé, maisaucun ordre professionnel ne distinguait les praticiens (Kaptchuk et Eisenberg, 2001).

En dépit de l’existence de différentes formes de médecine et de méthodes de guérison qui se sont fait une place aux dépens de la nouvelle orthodoxie médicale (notamment l’hydropathie et l’homéopathie), la biomédecine a graduellement acquis une légitimité et une hégémonie grâce aux lois régissant l’enseignement et la pratique de la médecine (Kaptchuk et Eisenberg, 2001).

Il faudra attendre les années 1960 et la contre-culture pour que les pratiques de santé parallèles comme l’homéopathie et la naturopathie redeviennent populaires. Dans les grands centres urbains, on s’adonna de plus en plus à la méditation, au yoga et à la visualisation. Le cri de ralliement de l’heure était de « reprendre le contrôle de son corps » et l’on dénonçait la « médicalisation » et le paternalisme. Les mouvements féministes, par exemple, s’opposaient au paternalisme inhérent à la relation thérapeutique établie par les professionnels de santé biomédicaux (Kaptchuk et Eisenberg, 2001). Nous tenterons, dans le présent chapitre, de rendre compte de ces différentes tendances à l’échelle canadienne et de favoriser une meilleure compréhension des approches parallèles en matière de soins de santé. Après avoir donné une définition générale de celles-ci, nous nous intéresserons plus particulièrement à quatre d’entre elles, soit la naturopathie, l’homéopathie, la chiropratique et la pratique sage-femme, sélectionnées non pas parce qu’elles sont les mieux connues et les plus populaires au Canada, mais parce qu’elles sont souvent associées à une position assez bien définie au sujet de la vaccination. Nous terminerons sur une description des influences que pourraient avoir ces approches sur le phénomène de l’hésitation à l’égard de la vaccination dans la population en général. En examinant de plus près la relation entre l’intérêt croissant pour les approches complémentaires et parallèles et la hausse simultanée de la réticence à la vaccination, nous pourrons mieux illustrer comment se manifestent d’importants changements culturels – liés aux crises de la confiance et de la vérité.

-> Lien ou document téléchargeable. document téléchargeable en activant ce lien

-> Identification du support source : Université de Sherbrook, Publication : La santé publique à une ère marquée par le doute - Origines religieuses et culturelles de l’hésitation des Canadiens face à la vaccination

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 3

Le 28/09/2021

Mouvement antipass/antivax, les ambiguïtés du RN offre un espace aux fascistes, intégristes, royalistes et antisémites « pur sucre » (pages 9 à 12

-> Titre du document : Mouvement antipass/antivax, les ambiguïtés du RN offre un espace aux fascistes, intégristes, royalistes et antisémites « pur sucre » (pages 9 à 12

-> Proposé par : Pierre Tramonti

-> Thème d'action : (#passe sanitaire )

-> Auteur(s) : Publication de l'association VISA

-> Chapeau de présentation. 

Mouvement antipass/antivax, les ambiguïtés du RN offre un espace aux fascistes, intégristes, royalistes et antisémites « pur sucre » (pages 9 à 10)
 

-> Lien ou document téléchargeable. Dossier visa 10dossier-visa-10.pdf (7.82 Mo)

-> Identification du support source : 

" VISA est une association intersyndicale composée de plus de 100 de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT-SO et le syndicat de la Magistrature. " (...)
 

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire 2

Le 28/09/2021

-> Titre du document : "Antivax coute que coute" et "Le piège du faux passe", deux Interviews de l'émission Les pieds sur terre , sur France Culture.

-> Proposé par : Alain JAUNAULT

-> Thème d'action : #passe sanitaire

-> Chapeau de présentation. 

Anissa et Marie n'ont pas voulu se faire vacciner. Elles racontent comment elles ont affronté les conséquences de leur acte...

Marie devait entamer une formation en alternance d'éducatrice spécialisée à Rennes. Passionnée par son travail en association auprès de jeunes souffrant de handicap, elle se réjouissait de cette nouvelle année. Mais c'était sans compter la décision gouvernementale d'imposer un pass sanitaire. 

Anissa, de retour de vacances, est prise au dépourvu, lorsque, le 9 août, le pass sanitaire est rendu obligatoire. Elle prend conscience qu'il faut désormais être vacciné pour accéder à une vie sociale et culturelle. Comprenant qu'il lui faudrait attendre un mois et demi pour recevoir les deux doses, elle décide de se procurer un faux pass. Elle contacte en urgence un de ses amis qui en fournit. 

-> Lien ou document téléchargeable. Un son podcast à écouter ICI 

-> Identification du support source :  l'émission "Les pieds sur terre", France Culture 

Documentation : mouvement contre le passe sanitaire

Le 28/09/2021

La revue scientifique et d'information "The conversation" analyse le mouvement social exceptionnel de cet été.

-> Titre du document : Luttes contre le passe sanitaire et la vaccination : un été confus

-> Proposé par : Alain JAUNAULT

-> Thème d'action : #passe sanitaire

-> Auteur(s) , Sociologue, Université de Rennes 1

-> Extrait ou chapeau de présentation.

"La fracture organisée par la plupart des médias entre « vaccinés » et « non vaccinés » favorise un climat de partisanerie qui empêche, à mon avis, toute réflexion approfondie sur le sujet. Cela incite à délaisser l’analyse de l’économie politique pour privilégier celle des comportements. Je m’intéresse aux impacts du néolibéralisme et c’est dans cet esprit que je m’inspire ici des travaux du philosophe français Michel Foucault afin de poser cette question : quel modèle de société sous-tend le passeport vaccinal ?"

-> Lien ou document téléchargeable.  Pour accéder à cet article activez le lien Ici

Pour accéder à une série d'autres article de "the conversation" sur le pass sanitaire et la vaccination suivez le lien Ici

 

l'espace documentation, un outil pour l'action

Le 28/09/2021

Ce nouvel espace du site de la "Coordination Le Monde d'Après" a pour objectif de documenter les actions que nous engageons. C'est un outil au service de l'action.

- Pour partager et archiver les documents produits, acquis, mis à la discussion, diffusés.

- Pour éclairer les débats et la réflexion commune en partageant et confrontant de l'information et des connaissances.

 

Cet espace est en cours de création et d'organisation. Sa présentation, son ergonomie, son contenu, s'amélioreront à mesure.

Il est alimentable à l'initiative de tous les membres de la coordination, sous la vigilance bienveillante du comité de rédaction.